Réagir (4)EnvoyeriCalPartager

mardi 17 janvier 2012 (heure non définie)

Occupation des agences Pôle Emploi par les chômeurs

Mouvement d'occupation des agences Pôle Emploi par les chômeurs du mardi 17 janvier au jeudi 19 janvier partout en France‏

Mardi 3 janvier 2012, par Seb // Actualité

Mouvement d'occupation des agences Pôle Emploi par les chômeurs du mardi 17 janvier au jeudi 19 janvier partout en France

Le gouvernement se refuse à répondre positivement au mouvement des chômeurs et précaires. Gérer l'exclusion ce n'est pas la combattre. Voilà pourquoi nous devons nous mobiliser. Le développement du rapport de force qui doit nous permettre de gagner des droits sociaux pour tous dépend de chacun d'entre nous.

Blog officiel : http://occupons-pole-emploi.blogspo...

Pages Facebook : http://www.facebook.com/groups/2903... http://www.facebook.com/events/3170...

Sur l'évènement:

http://www.fruncut.org/actions/list
http://juralib.noblogs.org/2012/01/06/a-propos-de-lappel-%C2%AB-indigne-%C2%BB-a-occuper-pole-emploi-le-17-janvier-2012/

Pôle Emploi
7 Avenue Herbettes, 31400 Toulouse
3949 ‎ · pole-emploi.fr

Pôle Emploi
36 Boulevard Gabriel Koenigs, 31300 Toulouse
05 61 59 04 84 ‎ · pole-emploi.fr

Pole Emploi
2 bis Avenue de l'URSS, 31400 Toulouse
3949 ‎ · pole-emploi.fr

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/3229
Source : http://www.cnt-f.org/cnt31/spip.php?article98...

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Pâle Emploi : Appel aux chomeurs des 5 catégories à occuper tout

Par Anonyme, le 15/01/2012 à 21:46



Scarabée : Allo Rebecca, j'ai devant moi un candidat à l'emploi qui menace de se suicider, qu'est-ce que je fais ?
Rebecca : Scarabée, je suis beaucoup moins bien servi, mon candidat m'a prise en otage et menace de me refaire le visage si je ne lui résous pas son problème. Et moi... qui va résoudre le miens?
Scarabée : quoi, ne me dis pas qu'on n'a plus le choix ? Parce qu'entre laisser mourir et mourir... le monde a vite fait de choisir.
Rebecca : mais je n'ai pas choisi de mourir... c'est ce que je me tue à lui dire.
Scarabée : mon forcené voulait aussi me l'entendre dire : que notre devise c'est vivre et laisser mourir.

http://www.lejournaldepersonne.com/2012/01/pale-emploi/

Des billes :      • Chômeurs

Par Anonyme, le 14/01/2012 à 07:26

solidarité.

Par Anonyme, le 12/01/2012 à 18:56

MERCREDI 18 JANVIER 2012, un Sommet pour l'Emploi se tiendra à l'Elysée en présence des
partenaires sociaux. Nicolas Sarkozy devra répondre de ses actes concernant la hausse de la TVA
« pour financer la Sécurité sociale » et une série de mesures grotesques visant à « flexibiliser le travail » qui n'a mené l'emploi qu'à sa perte.
Avec quelles conséquences ? Un taux de chômage jamais égalé depuis douze ans : un total de 2,849 millions de personnes concernées, la dégradation fulgurante de leurs conditions de vie, des diplômes et des formations qui ne donnent plus accès à un travail, ou encore l'exhibition de l'injustice au mépris des lois et des valeurs de la République.
Pourtant, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par lesNations Unies en 1948 précise bien que :
_ Article 23 : « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la
dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale. »
_ Article 25 : « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires. »


Ces droits sont garantis par la Constitution de la Ve République qui se trouve au sommet de la hiérarchie juridique : ils sont inaliénables et aucune « crise économique » ne saurait justifier leur violation. Pour le bien de tous, il est de notre responsabilité d'exercer ces droits et de revendiquer ce qui nous est dû : notre Dignité. Nous appelons donc tous les citoyens qui le peuvent, travailleurs ou non, à participer à l'action organisée par les précaires et les chômeurs qui, du fond de leur détresse,nous ont appelés à l'aide.


C'EST POURQUOI, MARDI 17 JANVIER 2012, PAR SOLIDARITÉ ENVERS LES CHÔMEURS ET LES PRÉCAIRES, JOINGONS-NOUS À LEUR CAUSE : OCCUPONS LES AGENCES PÔLE EMPLOI.

Des chômeurs, des étudiants, des travailleurs,des indignées......de Toulouse

Mais Pôle emploi, c'est quoi ?

Par Anonyme, le 08/01/2012 à 14:54

C'est l'histoire d'un plein emploi qui ne reviendra pas et de l'action de son fantôme sur les vies aujourd'hui.

C'est l'histoire d'étranges institutions pour lesquelles ce plein emploi qui n'existe pas vaut à la fois boussole et centre de gravité ; l'histoire d'un Pôle emploi qui désigne les chômeurs comme des "candidats". Candidats à quoi ? À l'emploi bien sûr. Et tout ce qui excède ce rôle assigné sera susceptible de sanction, de mépris, d'éviction, de correction, de procès.

C'est l'histoire de la participation obligée à un jeu délétère dont personne ne connait les règles et celle d'un Pôle emploi qui, pour mener ce jeu, inculquer les comportement concurrentiels que chacun devrait reproduire pour décrocher la timballe tant espérée, endosse les rôles nécessaires au déploiement d'un théâtre si quotidien que les tragédies qui s'y jouent passent d'ordinaire inaperçues ; l'histoire d'un juge des comportements des chômeurs qui est aussi l'un des bourreaux de leurs déviances, d'un arbitre des "droits" de ses sujets qui organise dans le même temps l'existence de ses candidats, de l'un des animateurs d'une disponibilité à l'exploitation que l'on voudrait sans bornes et incarnée en chacun...

la suite de ce texte

Des critiques détaillées sur le fonctionnement du Pôle, recueillis pour témoigner lors d'un procès pour "outrage à Pôle emploi"