Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 27 septembre 2018 à 20h

Les communs et l'eau, osez le reférendum pour une régie publique

En 1990, la Mairie de Toulouse privatise la gestion des services d'eau et d'assainissement contre l'avis de la population et celui d'associations. Un traité de concession sans réelle mise en concurrence est signé avec la Compagnie Générale des Eaux (Veolia de nos jours) pour une durée de 30 ans.

Depuis cette date, cette gestion est devenue particulièrement opaque. Les solutions mises en oeuvre dépendent plus des stratégies de développement financier du groupe multinational Veolia que des besoins exprimés par les toulousains. En 10 ans, la facture a augmenté de 65% .

Le transfert de l'assainissement à la Communauté d'agglomération depuis le 1° janvier 2001 a encore accru la complexité de la situation.

O.T.M. (Eau Toulouse Metropole) entend agir pour imposer un réel contrôle sur la gestion et l'utilisation de l'eau, défendre les usagers qui sont rackettés par Veolia, et agir pour le retour en régie directe des services de l'eau et de l'assainissement de Toulouse. Avec Geneviève Azam d'attac sur les communs et des membres du collectif OTM pour débattre de l'importance d'une régie publique.

Pour la transparence, pour la qualité de l'eau, pour un prix juste et équitable, POUR UN SERVICE PUBLIC de l'eau et de l'assainissement, AU BÉNÉFICE de la population & SOUS SON CONTRÔLE

- La version courte de Water makes Money alerte sur les dangers liés à l'hégémonie de Veolia et Suez, qui se traduit par une présence grandissante des multinationales dans les médias, les partis politiques, les ONG et les universités… En éclaircissant les pratiques obscures des grands groupes privés et en montrant l'importance des décisions publiques, le documentaire Water makes Money cherche à alimenter le nécessaire débat sur la gestion de l'eau, ressource vitale universelle et objet des prochains troubles mondiaux…

Et une surprise à la fin rappelant l'après " Audition de la commission eau de Toulouse Métropole du 29 mai 2018 s'agissant d'une décision éminemment politique, qui souligne les avantages de ce mode de gestion où élus, usagers , personnels débattent et votent le budget, le programme d'investissement annuel, la stratégie de recherche, la préservation de la ressource autant d'éléments de démocratie de l'Eau...

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/17880
Source : message reçu le 15 septembre 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.