Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

jeudi 21 juin 2018 à 19h

Fête à la musique commerciale

Pour participer, envoyez un mail

De la découverte des panneaux d'expression libre, et surtout du sort qui leur est réservé dans notre système respecte-rien-capitaliste,
De la découverte d'un droit, art 581-13 Code de l'Environnement…

La liberté d'expression et d'opinion est plus qu'une liberté au milieu des autres, elle permet notamment les autres, de débattre, d'écrire. Cependant, celle-ci est menacée, muselée sans qu'elle soit faite pour mordre…

Nous nous sommes nourris de notre expérience de deux ans puisque le jeudi 21 juin 2018, cela fera deux ans que nous avons collé notre première affiche.
Coller des messages de citoyens et d'associations, sur du papier en 2018 avec pour objectif de manifester artistiquement notre mécontentement ne suffirait pas à repousser ces tonnes de papier glacé du business de la musique et du spectacle. D'où :

- L'idée de la « plateforme sociale d'expression citoyenne » en mettant en réseau les panneaux d'expression libre
- L'idée de la com' des associations qui adhèrent à notre projet de réappropriation de l'espace public légal d'affichage
- L'utilisation des palissades de chantier au sens de l'art 8 du règlement local de pub toulousain
- Les interventions dans les écoles pour diffuser ce droit
- Le Carnaval de Toulouse et notre Char d'expression citoyenne pour la criée !
- Nos locaux au 6, rue de plaisance pour notre organisation
- Notre atelier/mission d'expression citoyenne dans les festivals pour notre travail sur l'engagement des citoyen(ne)s

La publicité commerciale du spectacle, de la musique, reste la moins répréhensible, celle que nous pourrions accepter… Sans en être vraiment en être conscient…
Mais voilà, les images de nos stars parcourant les Zéniths et salles privées de France recouvrent trop souvent illégalement nos messages citoyens !
Nous devons faire respecter l' ART 581-13 du code de l'environnement.

Alors, deux ans plus tard, le jeudi 21 juin 2018, à Toulouse, Un mur dans le réel adressera une réponse à l'agression publicitaire du business de du spectacle qui depuis trop longtemps a pris notre place dans l'espace public :
"les panneaux d'expression libre sont la veuve et l'orphelin, dans le naufrage de la publicité commerciale dans l'espace public".
Résistants à l'agression publicitaire, rejoignons-nous dans cette action !
Peu de gens sont encore au courant que la publicité des grosses boîtes de production utilisant illégalement les panneaux d'expression libre prennent la place de l'expression citoyenne potentielle
Notre visibilité est vraiment réduite…comme à la Place du Capitole louée pour l'occasion de cette fête à l'origine, populaire.
Prévus initialement pour accueillir gratuitement les affiches des événements des associations à but non lucratif, ces panneaux pourraient servir à la musique locale organisée en associations et toute association ayant un évènement à promouvoir.
L'idée c'est une courte action non-violente pour commencer, de 19 à 21 heures, pendant laquelle nous afficherons simultanément sur tous les panneaux répertoriés et nous profiterons du nombre pour les vérifier, les photographier… et pourquoi pas un jour les protéger, leur jouer un peu de musique locale…
Faisons pour une fois, la fête au business de la musique de 19h à 21h, recouvrons les publicités illégales sur les panneaux par les messages reçus sur notre site umdr.fr.

PS : Permanence quotidienne au 6 rue de plaisance de 14 heures à 18 heures. On lève une armée de colleurs et colleuses pour un jeu dans l'espace public augmenté de vos messages…pour une réalité non virtuelle !
Rejoignons-nous !

Umdr
unmurdexanslereel@gmexail.com
www.unmurdanslereel.fr

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/17536
Source : message reçu le 30 mai 16h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

quelquefois trop de musique tue la musique !

Par Anonyme, le 21/06/2018 à 21:31

une " fête " de la musique qui fait beaucoup de bruit,mais qui n'enchante guère !