Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 16 avril 2018 à 19h

Soirée de soutien avec les demandeur.euses d'asiles et réfugié.es sans domicile.

LIBERTÉ DE CIRCULATION, LIBERTÉ D'INSTALLATION

Pour la première fois à Toulouse la préfecture et la mairie de Toulouse ont mis en place durant toute la période de la trêve hivernale (du 1er novembre au 31 mars 2018) un dispositif de mise à l'abri dans des gymnases de la ville pour accueillir les personnes isolées sans domicile. Parmi elles de nombreux.euses demandeurs.euses d'asile à qui l'État français, s'il respectait ses propres lois, devrait fournir un hébergement sécurisant.

Enfin une solution au problème d'hébergement des personnes isolées à la rue?

- Ces gymnases fonctionnent selon la bonne volonté de bénévoles (souvent les accueillis eux-même) et la présence de vigiles, c'est donc une solution à moindre coup et sans accompagnement social.

- Les conditions d'accueil de ces lieux collectif ne laisse aucune place à l'intimité, les vols, les conflits non-gerés, la remise à la rue à 6h du matin provoquent épuisement et mise en danger des accueilli.es.

- Comme chaque année nous constatons qu'en fin de trêve hivernale aucune solution perenne dans une quelconque continuité n'est proposée par la préfecture, laissant à nouveau à la rue des personnes en grandes difficultés.

Pour toutes ces raisons on ne peut se réjouir de cette mise à l'abri comme solution.

Quelques jours avant la fin de la trêve hivernale des demandeurs.euses d'asile qui avaient l'habitude de dormir au gymnase apprennent en appelant le 115 qu'il n'y a plus de place pour eux, beaucoup sont arrivés dans l'hiver et sont désemparés face à cette situation, ils passent leurs nuit dehors.

Des militants se mobilisent et ce sont des étudiant.es occupant l'université du Mirail en lutte depuis 4 mois qui se proposent pour accueillir des demandeur.euses d'asile, soutenu.es par des collectifs et associations. La convergence des luttes se concrétise !

Les conditions sont précaires mais les liens de solidarité et la sécurité du lieu redonnent espoir aux demandeurs d'asile sans domicile. De nombreuses initiatives émergent de cette rencontre et nous appelons à un soutien de tout les collectifs, associations et toulousain.es pour donner d'avantage de force aux revendications de nos ami.es.

Contre la loi Asile et Immigration nous revendiquons
La Liberté de circulation et d'installation pour tous et toutes !

Le lundi 16 avril à La Chapelle
nous vous invitons pour une soirée de soutien et de rencontre
avec les demandeur.euses d'asiles et réfugié.es sans domicile.

REPAS - PRISES DE PAROLES - CONCERT

La relâche de la Chapelle c'est au 36 rue Casanova à Toulouse dès 19h

*Jetez un œil à la liste des besoins pour venir déposer vos dons à la chapelle ce soir là ou à l'université le reste du temps.

Matelas, Draps, Oreillers, Couvertures

Vêtements HOMMES (S, M, L, XL) : chauds T-Shirt, Chaussettes, chaussures ( 42-43-44), Pantalons (40-42-44), vêtement de pluie, sac à dos,

Nourriture : Conserves, riz, concentré de tomates, condiments, bicarbonate de soude

Matériel de cuisine : Assiettes, couverts, verres, bol, spatules, mixeur, frigo, casserole (Grande type marmite), louche, couteaux planches à découper, économes, vinaigre blanc

Médicaments : Paracétamol, désinfectant, pansements, plantes

Hygiène : Serviettes de bain, Brosse à dents, peigne, rasoirs, gel douche, shampoing, bicarbonate de soude, crème hydratante

loisirs : scrabble, dames, échecs, ballon, dictionnaire, marqueurs, stylos, cahiers, classeurs, velos...

recharges mobile, téléphone débloqué,

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/17210
Source : https://www.facebook.com/Laccueil-23203302737…
Source : message reçu le 11 avril 17h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.