Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

vendredi 23 mars 2018 à 20h30

DEBOUT SOUS L'ORAGE… Théâtre engagé

Savoir dire non au XXe siècle

Deux employées plongées dans un univers peuplé de cartons, sont soumises aux ordres crachés par des haut-parleurs, qui sont de détruire tous les livres et documents qui existent. Les deux archivistes du local «France XXe siècle» trient les documents, à savoir les livres, discours, articles de presse, poèmes, slogans, ou encore des lettres : "Les ordres ont changé. Il faut tout brûler !"

Comme les autres, elle devraient obéir, mais non, un premier petit «non» s'impose. Elles ont décidé de dire « non » et ont osé agir « «pour faire triompher la liberté et la justice, lutter contre l'oppression et les dogmes ».

Anne Lehmann et Hélènes Sarrazin, les deux comédiennes, reviennent sur les traces laissées par des hommes et des femmes, célèbres ou non, qui, à leur façon, défendent des valeurs humanistes.

Ce spectacle fait résonner aujourd'hui des paroles de simples citoyens et des textes majeurs des figures importantes de l'histoire politique, sociale ou artistique du XXe siècle, en France.

Spectacle porteur d'espoir dans une solidarité courageuse et un esprit de résistance face aux injustices.

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/17010
Source : https://www.haute-garonne.fr/agenda/saison-cu…
Source : message reçu le 9 mars 18h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Je vous le conseille!

Par Anonyme, le 17/03/2018 à 16:37

J'ai vu "Debout sous l'orage" le 8 mars dernier, je recommande!

C'est un bel hommage à tous ceux qui ont lutté à leur manière, que ce soit par la désobéissance, par leurs écrits ou par leurs témoignages. Bravo aux 2 comédiennes, elles m'ont permis de ne pas lâcher mon attention du début à la fin.

Mon seul regret : je n'ai pas pu rester pour les échanges à la fin de la pièce...