Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 20 janvier 2018 à 14h30

Projection-Débat De l'Argentine au Canada : Peuples en résistance

El Cambuche offre une carte blanche à Pico y Pala

Entrée prix libre

Repas et bar

Pico y pala est un collectif de diffusion du cinéma documentaire engagé latino-américain actif depuis 2008 sur Paris et sa banlieue. Les projections proposées montrent comment des peuples en lutte pour leur survie dans leurs territoires se reconstruisent en faisant front aux offensives du capitalisme. Et bâtissent un monde où il y a de la place pour tous les mondes.

Las damas azules (Les femmes bleues)

Bérengère Sarrazin, Espagne-Pérou, 2015, 63 min.

Le film montre la résistance des femmes organisées contre le projet Conga, une mine à ciel ouvert d'or et de cuivre située à Cajamarca, au Pérou, qui appartient à la compagnie Newmont Company.

Le projet, soutenu par le gouvernement, a été stoppé par les mobilisations qui ont émergé en 2012, avec la figure de Máxima Acuña de Chaupe, aujourd'hui menacée par l'accusation d' « usurpation de terre » de la part de la compagnie propriétaire de la mine Yanacocha.

La Nation Mapuche

Fausta Quattrini Argentine, 96 min, 2008.

Les Mapuches - Gens de la terre - sont un peuple originaire de Patagonie, dépositaires d'une tradition orale très ancienne. Pour eux le territoire n'est pas un "attribut" mais un élément constitutif de leur identité. Pour cette raison, ils luttent pour que l'État Argentin respecte sa propre Constitution, qui stipule, dès 1994, « le droit ancestral des peuples originaires à la terre qu'ils occupent traditionnellement ».

Resistencia a desaparecer

CADENA del Sur, Argentine, 2017, 55 min.

En Argentine, en août et novembre dernier, les morts des jeunes militants Santiago Maldonado et Rafael Nahuel incarnent la répression que subit depuis longtemps la communauté Mapuche, chassée de ses terres par l'entreprise Benetton.

Avec l'appui de politiciens corrompus, des milliers d'hectares riches en ressource naturelle, ont ainsi été acquis à un prix ridicule en 1991 pour produire seulement 10% de la production de laine de l'italien.

Le documentaire montre les différents liens de pouvoir et d'argent entre l'Etat argentin et l'entreprise Benetton.

Repas

Concert Arau Caria

Suite le lendemain

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/16699
Source : http://elcambuche.jimdo.com/
Source : message reçu le 10 janvier 22h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.