Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 16 février 2018 à 19h

rencontre avec Sabrina Debusquat autour du livre J’arrête la pilule

Rencontre avec Sabrina Debusquat autour du livre J'arrête la pilule, paru aux éditions Les Liens qui Libèrent.

Depuis quinze ans, les femmes occidentales se détournent de plus en plus de la pilule. Lassées de subir les effets secondaires de ce médicament puissant - dépression, baisse de libido, migraines etc. -, elles sont nombreuses aujourd'hui à refuser ces souffrances. Face à cette désaffection, certain-e-s crient au retour en arrière. Pourtant, il devient difficile de fermer les yeux sur les effets de la contraception hormonale : produit cancérigène de première catégorie, perturbateur endocrinien et véritable castration chimique, ses effets sur les femmes, leurs enfants et l'environnement sont extrêmement préoccupants.

Une telle chape de plomb règne sur le sujet qu'il est aujourd'hui impossible de critiquer la pilule sans être traité de dangereux rétrograde. Avec cette grande enquête, loin de toute idéologie, Sabrina Debusquat montre qu'il est urgent de lever le « tabou pilule » et nous invite à entrer dans l'ère de « l'après-pilule ».

Fruit d'une année d'investigation, J'arrête la pilule répond à toutes les
questions que vous vous posez et analyse rigoureusement ce fait de société majeur qui concerne 4,5 millions de femmes en France. À la croisée de l'histoire, des sciences et du féminisme, cet ouvrage bouscule nos certitudes et nous exhorte à repenser nos habitudes contraceptives.

Entrée libre

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/16620
Source : message reçu le 17 décembre 15h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.