Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mercredi 13 décembre 2017 à 19h30

Cinéclub - projection du film Requiem pour un massacre

Deux précisions en préambule : durant la deuxième guerre mondiale
en Biélorussie les nazis et leurs auxiliaires ont massacré près
d'un quart de la population. Le scénario de ce film ayant été
présenté aux autorités soviétiques, il est resté près de dix ans
dans les tiroirs, puis on a tenté de le faire tourner par un autre
réalisateur. Et la perestroïka est arrivée….


Né à Stalingrad, enfant de la guerre, Klimov avait des souvenirs
assez précis de l'époque. Mais ce film de guerre ne ressemble à
aucun autre. Suivant un adolescent qui veut rejoindre les partisans,
c'est un poème tragique, désespéré, cru, cataclysmique - le titre
russe, « Viens et vois », est tiré d'un verset de l'Apocalypse.

Il n'y a aucune complaisance, aucun gore sanglant quant à la
représentation des massacres, pas plus qu'on ne trouvera trace de
démagogie dans le fait de voir la guerre par les yeux d'un enfant.
Même si le réalisateur n'épargne pas le spectateur, pas plus
qu'il n'a ménagé son équipe au cours d'un tournage à obus et
balles réelles.

D'une beauté formelle, d'une vision épique, ce
film splendide témoigne de la guerre totale, de l'horreur.
Comme l'a écrit un critique : un " Apocalypse Now " sans LSD.
Vous êtes prévenus.

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/16553
Source : https://camarade.noblogs.org
Source : message reçu le 30 novembre 19h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.