Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 15 novembre 2017 à 15h

Rassemblement pour les droits des personnes vivant à la rue, en squat, en bidonville

A TOULOUSE

  • - Chaque jour, près de 85 familles en moyenne ne reçoivent pas de réponse positive à leur demande d'hébergement, soit plus de 300 personnes dont 130 enfants
  • - Chaque jour, plus de 50 hommes isolés sont dans cette même situation
  • - Chaque jour, des femmes isolées, 12 en moyenne, se retrouvent sans solution
  • - Chaque jour, une dizaine de couple font face, à des réponses négatives

    Ces éléments sont à compléter par les plus de 500 personnes qui subissent la précarité de la vie en squat, et environ 500 autres qui vivent dans des conditions extrêmement précaires dans les « bidonvilles »

    L'ensemble des acteurs du réseau dénonce cette situation catastrophique, l'insuffisance des moyens dédiés aux personnes sans abri.

    Nous appelons à un rassemblement le 15 novembre 2017, jour de la tenue de la rencontre à la Préfecture, qui a pour ordre du jour la préparation des mesures hivernales 2017-2018.

    Après une conférence de Presse tenue par la Fédération des Acteurs de la Solidarité, le Collectif Inter Associations Toulouse et l'URIOPSS, nous réfléchirons ensemble, Place Saint- Etienne, à la suite de la mobilisation.
  • Soutiens : la Fondation Abbé Pierre, la Fédération Nationale Solidarité Femmes, le CRPA Occitanie (Conseil Représentatif des Personnes Accueillies/Accompagnée), le GSP (Groupement pour la Défense du Travail Social), le CEDIS 31, la CIMADE, la Ligue des droits de l'Hommes, Gouttes de Vies (Collectif Morts de la rue 31), la Maison Goudouli, le Collectif Solidarité ROMS 31, ACT-UP Sud-Ouest, le Collectif SDF 31...

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/16443
Source : message reçu le 14 novembre 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.