Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 28 octobre 2017 à 16h

Projection : Ouvrir la voix avec Amandine Gay

La projection sera suivie d'une rencontre avec la réalisatrice

Amandine Gay.

Pour l'occasion, le film sera projeté en version sous-titrée, accessible aux personnes sourdes et malentendantes, et la rencontre sera traduite en langue des signes.

achetez vos places à partir du 14/10 - tarifs habituels du cinéma : 7€ ou ticket d'abonnement

OUVRIR LA VOIX

  • Réalisateur : Amandine Gay
  • Durée : 2h02
  • Année : 2017
  • Pays : France

Amandine Gay partage son temps entre recherche et création. Réalisatrice, universitaire, activiste, elle se définit comme auteure politique, puisque l'écriture peut être cinématographique, journalistique ou chorégraphique et que la réappropriation de la narration est un acte d'émancipation. Elle donne ici la parole à des femmes afro-descendantes qui racontent face caméra leur expérience de femmes noires vivant au sein d'une société blanche et patriarcale. Dans une mise en scène épurée, la réalisatrice laisse s'exprimer des voix aux parcours différents, aux affinités singulières mais qui ont toutes été, d'une manière ou d'une autre, renvoyées à la couleur de leur peau. C'est parfois triste, parfois comique, souvent salutaire et particulièrement intelligent. Mais avant tout, c'est inédit !

« Il y avait urgence... Grandir sans se voir représentées à l'écran, à travers l'art ou la littérature, ou pire, se voir représentées de manière caricaturale et stéréotypée, nous conduit à nous interroger sur la valeur de notre existence et notre place au sein d'une société. Mesurant toute l'ampleur de ce problème, des femmes noires, celles qu'on ne voit et que l'on entend jamais, ont fait le choix de s'emparer de la caméra afin de nourrir leur furieux désir de représentation. Plus question d'attendre qu'on leur donne la permission ou l'occasion de s'exprimer sur des sujets choisis pour elles. Leurs œuvres s'imposent comme des actes d'affirmation de l'existence des Noirs de France : loin d'être de simples corps mouvants, les personnages occupant l'écran sont envisagés comme de véritables vecteurs d'interrogation de la société. » Floriane Cramer, atoubaa.com

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/16056
Source : https://www.american-cosmograph.fr/evenements...
Source : message reçu le 1 octobre 14h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.