Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 30 août 2017 à 15h

Permanence de la bibliothèque (entrée libre)

La constitution d'une bilbiothèque importante concernant l'histoire sociale, les mouvements et théories révolutionnaires, est un des projets importants du nouveau local intitulé "Camarade" qui a ouvert voilà maintenant quelques mois.

Le fond se met petit à petit en place et de nombreux ouvrages sont déjà disponibles!

Dès à présent il est possible, et durant toute l'année, de venir consulter ou emprunter des livres tous les mercredis après-midi entre 15H et 18H.

Nous travaillons actuellement à l'informatisation de l'ensemble des documents afin de rendre la recherche plus facile ainsi que les prêts. En plus des livres de nombreuses revues, brochures et textes en tout genre sont également disponibles.

--

Parallèlement nous cherchons à augmenter quantitativement et qualitativement ce fond donc si vous avez des doublons ou des "vieilleries" dans votre grenier n'hésitez pas venir en discuter

--

A la rentrée des groupes de travail verront également le jour afin de faire vivre certaines de ces permanences. Il s'agira de discuter collectivement de textes, ou d' autres documents, annoncés à l'avance sur le site afin d'élaborer des approches collectives de certaines problématiques politiques, le tout dans une volonté d'auto-formation.

Aussi ce mercredi comme tous les autres, n'hésitez pas à passer!

Local "Camarade", 54 boulevard Déodat de Sévérac, 31300 Toulouse

camarade.noblogs.org

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/15753
Source : https://camarade.noblogs.org/permanences/
Source : message reçu le 10 août 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.