Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 22 avril 2017 à 10h

Rassemblement et marche citoyenne contre le projet de crématorium à Seysses

RDV Samedi 22 avril à 10h devant la Mairie de Seysses!

CONTRE le projet de CREMATORIUM!

Au programme:

- rassemblement, échanges entre citoyens, associations, documents d'information

- marche citoyenne vers le lieu d'implantation choisi pour le crématorium

- sous réserve concert de musique

Nous sommes mobilisés à SEYSSES et à Toulouse contre le projet de crématorium en terres agricoles cultivée en bio (pour une AMAP Toulousaine quartier St Cyprien et Seyssoise).

La maraîchaire bio nous dit ceci: "Notre projet commun avec les quelques 70 familles que vous êtes et que je nourris le temps de notre saison et les circuits courts que je fournis, est en péril par cette installation polluante. L'emprise foncière sur des terres agricoles fertiles est en contresens avec notre PLU, le SCOT de Toulouse, et nombreuses lois: ENE , LAAF, GRENELLE."

document au format PDF:

Venez nombreux pour vous informer et/ou vous mobiliser contre ce projet imposé, polluant, qui induirait de désagréments certains pour la population exposée aux émanations toxiques. Il ne s'agit pas d'être contre l'existence d'UN crématorium en soi car le besoin au niveau départemental est connu, mais bien de s'opposer au choix du lieu choisi. Pourquoi déclassifier des terres agricoles et non pas utiliser des zones industrielles existantes?

Mobilisons-nous avant que le projet ne se fasse! Venez nombreuses et nombreux pour manifester votre opinion.

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/15235
Source : message reçu le 20 avril 01h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.