Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 19 janvier 2017 à 19h

Projection/ débat " Les damnés de la mer"

Projection du film « Les damnés de la mer »

Documentaire de Jawad Rhalib

Le contexte : une demande croissante des pays du Nord en produits de la mer, la raréfaction des ressources halieutiques. Les pêcheurs artisanaux des pays du Sud sont confrontés à l'arrivée des chalutiers modernes venus dans leurs eaux, traînant derrière eux la mort de tout un écosystème.

Se passant au Maroc, le film dresse avec beaucoup de poésie les portraits de petits pêcheurs, privés de leur seul moyen de subsistance par un vol manifeste. Livrant une parole brute, il raconte le drame et les obsessions des acteurs, tour à tour victimes et bourreaux : les pêcheurs artisanaux et ceux du chalutier suédois. Le contraste est terrible entre l'oisiveté forcée des premiers, sommés de rester à terre pour soit disant laisser le temps aux stocks de poissons de se reconstituer, et la frénésie de pêche du chalutier autorisé à pêcher avec la bénédiction des autorités.

Ce film ouvre à un autre regard sur le monde de la pêche, sur ses acteurs ici et là bas, sur notre mode de consommation ; il appelle à une prise de conscience de la nécessité de mieux gérer la ressource que nous offrent les océans sans compromettre l'avenir de ceux qui en vivent.

Débat animé par l'équipe d'action internationale du secours catholique.

Film suivi d'une collation

19 h Accueil / 19h15 Film / 20h30 Débat et Collation

Participation libre mais nécessaire,

Au plaisir de vous voir le 19 janvier

document au format PDF:

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/14482
Source : message reçu le 8 janvier 10h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.