Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

lundi 30 janvier 2017 à 20h45

Café politique : la "gauche" est-elle hors course ?

La "gauche" est-elle hors course ?

Lundi 30 janvier 2017 - 20h45

Salle du centre culturel des Mourlingues à Balma

Invités : tous ceux qui ont des points de vue à défendre

Entrée libre

La droite national-populiste et la droite libérale-conservatrice semblent bien placées pour occuper les deux premières places du premier tour de la présidentielle. A quelques mois de l'élection, la gauche ne semble pas capable de trouver un compromis entre ses différentes tendances pour présenter un candidat de rassemblement. Cependant le renoncement à se représenter de François Hollande ouvre la possibilité de reconnaître l'échec d'une stratégie excessivement libérale et maladroitement sécuritaire. Lucidité nécessaire pour relancer le débat entre des gauches qui ne sont plus capables de se parler.

Au-delà de la gestion des égos, parfois surdimensionnés, la difficulté est réelle. Les valeurs classiques de gauche sont toujours clairement identifiées : égalité, solidarité, liberté individuelle dans une économie maîtrisée... mais les moyens d'y parvenir divergent de plus en plus. Par ailleurs lorsqu'on décline les valeurs dans la complexité du monde moderne, on voit bien que des questions de fond n'ont pas été traitées. Quelle est la responsabilité de l'homme vis à vis de la nature et de l'environnement ? La propriété privée doit-elle rester la principale ossature du droit ? La démocratie libérale représentative est-elle le modèle politique idéal ? L'appartenance nationale peut-elle être dissoute dans l'Europe et dans la mondialisation ? La numérisation du monde est-elle un danger pour nos libertés ? etc...

Les réponses à ses questions ne sont pas pour l'instant consensuelles loin de là. La profonde crise de la social-démocratie, en France mais aussi en Europe, l'empêche, comme elle l'a fait pendant longtemps, de proposer aux autres composantes de la gauche de se rallier à son panache blanc. En cette période de rééquilibrage des forces, le moteur du débat interne à la gauche est donc logiquement la déconstruction du discours de l'autre plutôt que la recherche de convergences. Pourtant l'urgence électorale impose de passer à l'étape suivante : comment faire socle commun, sans tomber dans une synthèse molle peu crédible ? C'est l'enjeu du moment pour les différentes tendances de la gauche si elle ne veulent pas laisser pour longtemps le champ libre à une droite extrême.

- Le Centre Culturel / centre de loisirs des Mourlingues à Balma : http://www.openstreetmap.org/?mlat=...

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/14405
Source : http://lecafepolitique.free.fr/spip.php?rubri
Source : message reçu le 17 décembre 09h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.