Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 19 janvier 2017 à 20h30

Projection/débat : "Le vent de la révolte"

Projection du film "Le vent de la révolte" (120 mn) du réalisateur Alèssi Dell'umbria - 5,50€/Pass 15€ pour 5 films

Thème : les lobbies de l'éolien face aux populations

Intervenant : porté par les Amis du Monde Diplomatique et le CCFD Terre Solidaire

Sept organisations de solidarité internationale (Acat, Amnesty International, CCFD-Terre solidaire, L'école des droits de l'homme, Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde, Les Amis du Monde diplomatique) soutenues par de nombreux partenaires, dont les étudiants de Sciences Po Toulouse, se mobilisent pour la dixième année consécutive pour organiser le Festival International du Film des Droits de l'Homme de Toulouse et Midi-Pyrénées.

Du 12 au 27 janvier 2017, le public de l'agglomération toulousaine, de Tarbes, Lavaur, Lavelanet, St Girons… pourra visionner une partie de la sélection 2016 du FIFDH parisien et participer aux débats et discussions à l'issue des projections.

Huit documentaires sont proposés. A l'issue des films, une discussion-débat est organisée avec la participation de spécialistes du pays ou des sujets traités. L'organisation de ces discussions est répartie entre les associations organisatrices suivant l'expertise de chacune (connaissance du pays et/ou de la thématique). Des associations partenaires, des réalisateurs, des universitaires sont également invités à participer aux débats.

Pour plus d'informations : programme sur www.festival-droitsdelhomme.org et www.fifdh.medecinsdumonde.org

Lien : https://toulouse.demosphere.eu/rv/14295
Source : message reçu le 28 novembre 11h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site.

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.

Réagir

Soyez le premier à réagir!

Proposer un commentaire c'est faire évoluer des idées de façon respectueuse et constructive. Les propos sortant de ce cadre seront supprimés.